Comment obtenir un sol vivant ?

Pour la bonne pousse des plantes de votre jardin ou de votre potager, vous devez nécessairement avoir un sol vivant et bien fertile. Si le sol de votre jardin n’est pas vivant, vous pouvez continuer la lecture de cet article afin de savoir comment créer un sol vivant

Définition d’un sol vivant

Un sol vivant est un sol fertile qui permet la bonne croissance des végétaux qui y sont plantés. Ce qui rend un sol vivant, ce sont les microorganismes (vers de terres, bactéries et autres) présents dans le sol. Et, ces microorganismes sont présents grâce à la décomposition des matières organiques. Vous aurez droit à des conseils pour avoir un sol vivant si vous en avez assez de voir vos plantes mourir à cause de l’infertilité de votre sol

Obtenir un sol vivant grâce à la permaculture

Il existe une technique qui permet aux cultivateurs et aux jardiniers d‘obtenir des sols vivants et fertiles : il s’agit de la permaculture. La permaculture est une technique maraîchère qui vise à obtenir la fertilité, la régénération et la conservation d’un sol vivant. Pour fonctionner, la permaculture s’inspire de la nature. Pour mettre en application la technique permaculturelle, vous n’aurez qu’à observer la nature autour de vous pour connaître son mode de fonctionnement. Ensuite, vous devez tenir compte de tous les paramètres de la biodiversité qui vous entourent pour créer un environnement propice à la croissance des plantes.

Obtenir un sol vivant en le nourrissant

Si le sol de votre jardin ou de votre potager n’est pas vivant, c’est parce qu’il n’est pas bien fertilisé. Dans ce cas, vous pourrez le nourrir en apportant au sol des matières organiques. Il peut s'agir du compost (déchets du jardin et de la cuisine) ou du fumier d’animaux (composé principalement d’excréments). Vous pouvez également recourir aux engrais verts. Tout en fertilisant votre sol, vous devez veiller à ce que la terre ne soit pas nourrie à outrance. Aussi, vous devez prendre en compte le besoin des plantes.