Dans les maisons, on a souvent besoin de l'air pur et frais qui se renouvelle en permanence. À part l'air naturel qui alimente la maison, nous avons besoin d'une ventilation artificielle pour assurer un bon vivre dans la maison. Suivez alors dans cet article quelques astuces pour assurer une bonne ventilation de sa maison.

Pourquoi ventiler sa maison ?

C'est une question qu'on se pose chaque jour, mais qui risque de disparaître d'ici peu. Les maisons sont construites aujourd'hui d'une où la ventilation artificielle s'impose. Lisez le détail publié ici pour comprendre pourquoi la ventilation artificielle devient de plus en plus inévitable. Les logements construits aujourd'hui sont isolés et ne présentent pas beaucoup d'ouvertures sur l'extérieur par où l'air peut filtrer. C'est pour cela qu'il est difficile que la ventilation du logement se fasse naturellement. Parce que par manque d'ouverture sur l'extérieur, l'air vicié est condamné à l'intérieur. Alors la ventilation artificielle s'impose.

Pourquoi l'air à l'intérieur est-il vicié ?

Beaucoup se disent qu'ils n'ont pas du tout besoin d'investir dans la ventilation artificielle, tout simplement parce qu'ils pensent que l'air à l'intérieur de leur logement est suffisamment propre. Mais c'est une grande erreur de leur part. L'air à l'intérieur est vicié à cause de plusieurs facteurs.

  • Le dioxyde de carbone et la vapeur d'eau : l'air que nous expirons et la sueur que secrète notre corps polluent l'air intérieur.
  • Les particules transportées : les grains de pollen et autres particules transportées à l'intérieur de la chambre rendent vicié l'air intérieur.
  • Les substances chimiques : ces substances sont issues du fonctionnement des appareils de cuisine et autres produits chimiques utilisés dans le logement.

Ces différents facteurs sont responsables de l'état vicié de l'air à l'intérieur du logement.

Quels sont les différents types de systèmes de ventilation qui existent ?

Nous avons plusieurs types de systèmes de ventilation à savoir : système de ventilation B, C, C+ et D. Ces différents systèmes sont adaptés à différents types de logements. Par exemple, pour le système B, l'air est renouvelé de façon mécanique et l'air vicié est évacué de façon naturelle. Il vous revient de choisir le système qui vous est convenable.